Stranded horse – Le bleu et l’ether

Après quelques artistes connus (Sheller, Thiéfaine, Lana del Rey), revenons à la vocation un peu plus « exploratoire » de ce blog, avec Yann Tambour, alias Stranded Horse, un français originaire du Cotentin qui, après une première vie musicale sous un autre nom d’artiste, s’est pris de passion pour la kora, instrument mandingue (Sénégal, Mali…) à mi-chemin entre la harpe et le luth à la faveur duquel il délaisse désormais fréquemment sa guitare acoustique.

On notera la présence au violon de Carla Pallone, du talentueux duo nantais Mansfield Tya dont je parlerai certainement sous peu…

Ecouter sur Deezer | Ecouter sur Grooveshark

Pour le voir jouer de la kora, c’est ici.

Ecouter d’autres titres dans le même style

Publicités

5 réflexions sur “Stranded horse – Le bleu et l’ether

  1. Pingback: Ballaké Sissoko & Vincent Ségal – Mako Mady | Bonnes Notes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s