The Divine Comedy – Timestretched

Bon point argentJ’ai déjà parlé de Neil Hannon, le cerveau de The Divine Comedy…  Après quelques albums salués par la critique (Liberation, Promenade…), l’anglais était progressivement tombé dans une surenchère aux orchestrations pompeuses, oubliant parfois au passage d’écrire de bonnes chansons. La prise de conscience de cette dérive le conduisit à livrer en 2001 un très bel album justement intitulé Regeneration, laissant de coté la grandiloquence passée pour revenir à une écriture plus dépouillée. « Timestretched » est le premier titre de cet album, l’entrée en matière de ce retour aux fondamentaux…

Ecouter sur Deezer | Ecouter sur Grooveshark

Ecouter d’autres titres du même style

The Divine Comedy – Tonight we fly

Derrière le nom The Divine Comedy se cache principalement Neil Hannon, orfèvre d’une pop aux riches arrangements et aux harmonies travaillées, assez inspirée par son ainé Scott Walker. Après quelques albums salués par la critique (Liberation, Promenade…), l’anglais dont la frêle silhouette contraste avec sa voix puissante, tomba  progressivement dans une certaine mégalomanie qui le conduisit à produire des disques aux arrangements orchestraux de plus en plus grandiloquents, mais pas toujours très inspirés, délaissant le fond pour la forme. Une redescente sur Terre plus tard, The Divine Comedy livre alors un album excellent album, plus dépouillé, et justement intitulé Regeneration. Son dernier album en date est Bang Goes The Knighthood, paru en 2010.

Neil Hannon a par ailleurs collaboré avec Yann Tiersen sur l’album « L’absente » du breton, prêtant sa voix au titre « Les jours tristes », ce qui fait la transition avec l’article précédent…

Le titre du jour est la dernière chanson de son deuxième album (Promenade), intitulée « Tonight we fly »

Ecouter sur Deezer | Ecouter sur Grooveshark

 

Ecouter d’autres titres du même style