America – A horse with no name

L’hiver arrive, avec ses journées grises et froides. C’est le moment de mettre un peu de soleil avec une histoire de traversée du désert à cheval : « A horse with no name », un des principaux faits d’armes d’America, groupe fondé à… Londres au début des années 70. Si les paroles de la chanson frisent parfois le ridicule (« The heat was hot », il fallait oser… et pourquoi pas « la pluie ça mouille » tant qu’on y est?), la musique, qui tourne en boucle sur pas beaucoup plus que deux accords de guitare sèche et quelques notes de basse, dégage une sorte de groove nonchalant qui met de bonne humeur. Bref, un petit moment de légèreté arrivé tout droit des seventies.


Ecouter sur Deezer | Ecouter sur grooveshark

Ecouter d’autres titres du même style

PatB – La fin de l’été

Une fois n’est pas coutume, je ne m’extasierai pas sur l’immense talent de l’artiste dont je mets un titre à l’écoute aujourd’hui : s’agissant d’une composition personnelle, cela relèverai d’un exercice d’auto-congratulation éhonté…

Voici donc en toute modestie, et en exclusivité mondiale sur Bonnes Notes, la maquette d’une petite pièce acoustique composée, comme son nom l’indique, à la fin de l’été.

Red House Painters – Summer dress

Les Red House Painters furent un des groupes de l’écurie 4AD déjà évoquée dans le post précédent. Projet du californien Mark Kozelek, celui-ci officie désormais sous le nom de Sun Kil Moon, mais si le nom a changé, le style musical reste le même : de délicieuses ballades acoustiques, s’étirant parfois sur 6 ou 7 minutes, et portées par la voix apaisante de Mark Kozelek.

En cette saison estivale, c’est le titre Summer dress que j’ai choisi, extrait du très bel album Ocean Beach, publié en 1995 chez 4AD.

Ecouter sur Deezer | Ecouter sur Grooveshark

 

Ecouter d’autres titres du même style

Maia Vidal – Le Tango de la femme abandonnée

Maia Vidal est une chanteuse américaine d’origine franco-hispano-germano-nippone, auteur d’un seul album à ce jour : « God is my bike » (2011). Interprète délicate à la manière d’une Emilie (Simon ou Loizeau…), elle s’exprime principalement en anglais, à l’exception de deux titres, dont celui-ci…

Ecouter sur Deezer | Ecouter sur Grooveshark

PS: en concert à ce soir à Rennes dans le cadre des Tombées de la nuit.

Ecouter d’autres titres du même style

Syd matters – Everything else

Syd Matters (en référence à Syd Barrett, le fondateur et ephémère membre de Pink Floyd), le groupe de Jonathan Morali, ne fait finalement rien de très original. Comme de nombreux groupes de par le monde, il fait du folk chanté en anglais. Sauf que… il se dégage de la musique et du chant tout en retenue de Jonathan Morali une sorte de grâce, qui fait que Syd Matters fait la même chose que nombre de groupes de par le monde… mais en mieux.

Extrait de l’album Ghost Days (2008)

Ecouter sur Deezer | Ecouter sur Grooveshark

Ecouter d’autres titres du même style

Piers Faccini – Three times betrayed

Piers Faccini est un Anglais de père italien qui vit en France, dans les Cévennes. D’influence majoritairement folk, son dernier album « My wilderness » (2011) se veut plus cosmopolite, à l’image de « Three times betrayed », qui clôture le disque et dont les arrangements ne sont pas sans évoquer des influences africaines : on pense notamment au blues touareg des Tinariwen.

Ecouter sur Deezer

 

Ecouter d’autres titres du même style

Soap and Skin – Fall foliage

A l’occasion de la sortie du deuxième (mini) album de Soap & Skin, pseudonyme sous lequel se cache une jeune artiste autrichienne, retour sur son premier album « Lovetune for vacuum » paru en 2009 et salué par la critique. De formation classique et revendiquant des influences aussi diverses que Cat Power, Björk, Nico, Aphex Twin ou Arvo Pärt (artistes tous susceptibles de faire l’objet d’un post dans ce blog), elle est également précoce : elle n’avait que 18 ans a la sortie de son premier opus…

Ecouter sur Deezer | Ecouter sur Grooveshark

Ecouter d’autres titres du même style